Vol de photo, texte, média ou code par un site

Créer du contenu (texte, photo, son, etc…) ou du code informatique demande savoir-faire et temps, aussi quand on le publie sur Internet on en attend un retour.

Ce retour peut être de la renommée ; on souhaite se faire connaître par le plus grand nombre et on va utiliser une des licences prévues à cet effet :
pour des photos, texte ou média : Creative Commons
pour du code : GPL (en anglais) ou autre

Mais on peut aussi juste partager ce contenu tout en s’en réservant l’intégralité des droits, à charge de celui qui souhaite l’utiliser de vous demander une autorisation ou licence.

Que faire si on découvre que quelqu’un s’est tranquillement servi de votre labeur et expertise sans autorisation ? RÉAGIR et vite.

Je montre mes photos régulièrement sur flickr pour échanger des commentaires avec des amateurs de photos. Cela me fais plaisir et en procure aussi à ceux qui sont trop loin pour découvrir certains lieux et architectures. Néanmoins je garde les droits sur mes photos et indique avec la mention « All rights reserved – tous droits réservés », c’est assez explicite. Quand on me demande j’accorde facilement un droit d’utilisation des photos, parfois à titre gratuit moyennant un lien d’attribution.

Mais quand je découvre qu’un site commercial utilise l’une de mes photos sans autorisation grâce à l’excellente application en ligne tinyeye.com, je montre les dents, sort mes griffes et affute une recherche dans Google pour savoir quoi faire. La réponse se trouve dans cet excellent article : stop au vol de photos et de texte qui référence un article encore plus complet : vol de photo ou de texte.

Il faut apporter la preuve (copie d’écran, etc), retrouver le fautif, facturer et relancer. Et on a la joie de voir arriver un règlement comme aujourd’hui (merci Doctissimo d’avoir réglé la photo utilisé par fluctuat.net illégalement pendant 2 ans!) juste avant de lancer une procédure pénale de contrefaçon logicielle – telle étant la définition juridique de ce que l’on appelle couramment le vol ou piratage de contenu.